Forced to run aground

Diaporama

 

 

 

Exposition

  • Wood & Fire Spamart in Xi'an, Chine

Commissaire : Summer Hao

 

 

Résidence

 

Forced to run aground

 

S’échouer sous contrainte

2010

sapin, lin, chanvre

6,30 x 3,40 x 2,20 mètres

 

 

Entre la prison et le cocon protecteur cette pièce tantôt vaisseau échoué, tantôt grand mammifère marin, est une chimère inspirée de l’expression « s’échouer sous contrainte» employée pour relater des faits tragiques du monde marin.

 

Les bateaux qui sous la contrainte du mauvais temps n’ont d’autres solutions que de s’échouer pour survivre ou encore les baleines qui pour des raisons obscures viennent à mourir en groupe sur les côtes à la manière d’un suicide collectif. Et puis dans la guerre économique on ne peut plus palpable au Pays du Milieu, on pense surtout aux fortunes qui se créent rarement à celle qui échouent…d’où l’expression utilisée en économie, faire échouer son entreprise sous contrainte du marché.

 

Cette sculpture associe trois éléments. Une structure de chevrons de bois assemblée par des boulons, un tissu de lin tendu en son centre à la forme de chrysalide et un tissage régulier de cordelette de chanvre. Le tissu à l’intérieur donne une sensation organique à la pièce comme si l’enveloppe en bois était l’ossature, les ficelles, une peau et le tissu, ses organes.

 

Vaisseau pour se lover au sein même du sarcophage au-delà des mers et des terres dans un rêve éternellement protégé.

Proposition réalisée lors de ma résidence à Xian .

 

Aide à l'installation :

 

Marc Herblin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo ©MatthieuPilaud

Copyright © All Rights Reserved